Pool Santé végétale : 40 ans d’agronomie au service de l’agriculture coopérative

Pool Santé végétale : 40 ans d’agronomie au service de l’agriculture coopérative

21 décembre 2016

Le Pool Santé végétale, premier réseau coopératif d’expérimentations dédié à la protection des grandes cultures, a fêté ses 40 ans.

 

Les coopératives se sont rassemblées les 13 et 14 décembre, à Seine-Port (77), pour célébrer les 40 ans du Pool Santé végétale Grandes cultures. Créé en 1976, le Pool regroupe aujourd’hui une cinquantaine de coopératives associées au Pôle Partenaires Agrofourniture (PPA) de l’Union InVivo. Réparties sur l’ensemble du territoire national, elles représentent ensemble près de 50% du marché de la distribution des produits phytosanitaires.

650 essais techniques par an

Ce réseau d’expérimentation mutualise chaque année environ 650 essais déployés par les coopératives sur leur territoire. C’est une enceinte de discussions techniques et d’expertise unique, au service des actions de référencement, de conseil et de prospective agronomique des coopératives. Il intègre toutes les dimensions de la protection des cultures de blé, maïs, colza, orge, tournesol et soja.

« Le Pool constitue une mise en commun de moyens et de résultats sans équivalent, qui a su s’adapter continuellement aux évolutions de l’agriculture » explique Céline Denieul, agronome experte d’Agrosolutions, et animatrice du Pool

Relever les défis d’une protection des cultures intégrée

À ses débuts, le Pool se concentrait sur la connaissance des produits, alors que beaucoup de nouvelles matières actives et de modes d'action innovants étaient proposés au marché français. Aujourd’hui les contextes agricole, règlementaire, sociétal, et technologique ont bien changé. Le Pool a élargi le champ des problématiques traitées pour pouvoir relever les défis d’une protection des cultures intégrées.

Au sein du Pool, les coopératives élaborent des références scientifiques et établissent des stratégies opérationnelles permettant ainsi de prévenir et gérer les résistances, d’évaluer et réduire les risques environnementaux, et d’optimiser les usages. Aux côtés des produits phytosanitaires, un large panel de solutions complémentaires ou alternatives est étudié, telles que les mesures prophylactiques, le désherbage mixte, les plantes compagnes, ou encore le biocontrôle qui occupe une place croissante.

 

 

Le plus grand réseau expérimental agronomique européen

« Ensemble, au sein du Pool, nous sommes plus pertinents pour évaluer les domaines de performance des produits et des stratégies que nous mettons au point. Cela permet de sécuriser le conseil que nous apportons aux agriculteurs. Pour moi, c’est aussi important de faire partie de ce réseau pour pouvoir échanger et partager nos expériences », ajoute Philippe Péan,  responsable agronomique de la coopérative Maïsadour.

Cette démarche de Pool se décline également en Pools Vigne, Arboriculture, Cultures Légumières, et Fertilisation. Au total, ce sont près de 1200 essais qui sont menés et analysés chaque année, ce qui fait, qu’ensemble, les Pools représentent le plus grand réseau expérimental agronomique européen.

 

3logo_site.jpg
 

 

Documents à télécharger
icon

Les 40ans du Pool Santé végétale Grandes Cultures.pdf