Modélisation MACRO : anticiper les risques de pollution en pesticides pour sécuriser son activité économique

Modélisation MACRO : anticiper les risques de pollution en pesticides pour sécuriser son activité économique

01 janvier 2015

Contexte

La préservation de la ressource en eau donne lieu à un véritable renforcement du contexte réglementaire en France. Une liste des captages d’eau sensibles aux pollutions diffuses est établie. Sur les aires d’alimentation de ces captages (AAC), se déploie une série de mesures volontaires ou parfois obligatoires par arrêté préfectoral. Ces plans d’actions peuvent être extrêmement structurants pour l’activité agricole et doivent s’intégrer dans un projet de territoire en mobilisant les acteurs des filières locales.

Enjeux pour notre client

  • Démontrer à l’Agence de l’eau et ses parties prenantes son engagement et sa capacité à prendre en charge de la qualité de l’eau sur son territoire
  • Apporter un conseil environnemental individuel à ses adhérents agriculteurs
  • Préserver l’activité économique sur son territoire en intégrant l’exigence environnementale

Notre mission

  • Modéliser le risque de pollutions diffuses de la gamme phytosanitaire de la coopérative sur sa zone de chalandise
  • Comparer les concentrations de matières actives issues de la modélisation avec celles des analyses d’eau aux captages
  • Identifier les scénarii à risques avérés ou potentiels (un scénario = un contexte pédoclimatique, un contexte d’application – dose, date, matière active – , une culture)
  • Délivrer un conseil agronomique dans les cas de scénario à risque: baisse des doses, aménagement de zones tampon, utilisation de bio
Documents à télécharger
icon

Télécharger l'Étude de cas Coréa.pdf