Enrichir le paysage et la biodiversité

Enrichir le paysage et la biodiversité

Enrichir le paysage et la biodiversité

Mieux connaître la biodiversité, les processus écologiques et leurs interactions avec les paysages et les activités humaines constitue un levier efficace de la préservation des espèces et des habitats naturels.

Agrosolutions accompagne ses clients dans la mise en œuvre d’initiatives collectives aux bénéfices concrets sur la biodiversité.

Impulsant une dynamique locale et s’attachant à la valorisation scientifique et pédagogique de ces démarches, nous nourrissons par des actions crédibles l’image de marque de nos clients, leur politique RSE et l’ancrage territorial de leurs projets

bloc-preservation-biodiversite-agrosolutions.png

"Démontrer son engagement en faveur de la biodiversité et enrichir ses relations avec ses parties prenantes locales grâce à des actions concrètes et efficaces, générant des co-bénéfices agronomiques, environnementaux et sociétaux."

Focus : Evaluer l'offre alimentaire pour les pollinisateurs

Focus : Evaluer l'offre alimentaire pour les pollinisateurs

carteoap.png

Habitat et ressources alimentaires sont des facteurs clés pour la biodiversité. 

C'est pourquoi, Agrosolutions a développé une offre de caractérisation du potentiel alimentaire disponible pour les pollinisateurs. Cette prestation, réalisée à l'échelle d'une exploitation agricole, un site ou un territoire donné, se déroule en plusieurs étapes :

  • Cartographie et analyse des répartitions dans le temps et l'espace des ressources en nectar et pollen, principale source alimentaire des pollinisateurs.
  • Identification des zones et périodes de carence potentielles
  • Evaluation du le nombre de ruches pouvant être accueillies
  • Détermination des plans d’actions adaptés (changements de pratiques, entretien et implantation d'aménagements paysagers...) en vue d’un renforcement des habitats et des bénéfices conférés par ces auxiliaires de cultures.

Une telle approche permet de nourrir le dialogue avec les parties prenantes locales et développer des partenariats avec les apiculteurs. Plus de 80 sites ont déjà été analysées, soit plus de 50 000 hectares.