EGAlim : Agrosolutions, Grand Témoin de l’Atelier 11 sur la transition écologique

EGAlim : Agrosolutions, Grand Témoin de l’Atelier 11 sur la transition écologique

26 octobre 2017

Les États généraux de l'alimentation (EGA) ont été lancés le 20 juillet 2017. Les travaux de dialogue, de réflexion et de prospective qui y sont menés s’articulent autour de deux chantiers et d’une consultation publique en ligne et dans les territoires. Le premier chantier (ateliers 1 à 7) porte sur la création et la répartition de la valeur. Le second (ateliers 8 à 13) porte sur une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous.

La nécessité d’accélérer la transition écologique des activité économiques et d’imaginer de nouveaux leviers de croissance s’affirme clairement.

Dans ce contexte, Agrosolutions, Cabinet d’expertise conseil-agricole du groupe Coopératif InVivo, démontre chaque année son dynamisme et son engagement à accompagner l’agriculture, les territoires et les filières dans leur développement.

Carole Hernandez-Zakine, Directrice développement, docteur en droit et Antoine Poupart, Directeur Général ont apporté leur contribution à l’atelier 11, intitulé : « réussir la transition écologique et solidaire de l’agriculture en promouvant une alimentation durable ».

Cette intervention avait pour double objectif d'identifier les leviers pour faire évoluer les productions agricoles vers la transition agroécologique et de déterminer des solutions pour déployer cette transition à l'ensemble des agriculteurs et généraliser les pratiques vertueuses.

Agrosolutions a exposé les actions déjà mises en œuvre dans le cadre de son activité autour des 3 piliers, indissociables et complémentaires de la Transition écologique et solidaire

1er pilier : la transition technique pour modéliser, spatialiser et cibler des pratiques techniques en fonction de l’hétérogénéité des territoires avec des solutions comme l'agriculture de précision ou les démarches AAC (Aire d'Alimentation de Captage)

2ème pilier : la transition économique pour des modèles plus résilients avec par exemple la prise en compte des PSE (Paiements pour Services Environnementaux) comme source de revenu agricole ou le développement des assurances « transition agroécologique »

3ème pilier : la transition juridique pour adapter le droit afin de sécuriser les transitions techniques et économiques notamment en redonnant une place au droit privé et la liberté d’entreprendre

 

Téléchargez ci-dessous notre contribution au chantier 11 des EGA

Documents à télécharger
icon

25102017_note_atelier11vf.pdf