Démarche de progrès : Démontrer que la production de colza Diester® émet moins de gaz à effet de serre (GES) que le diesel conventionnel

Démarche de progrès : Démontrer que la production de colza Diester® émet moins de gaz à effet de serre (GES) que le diesel conventionnel

01 janvier 2015

Contexte

La Directive Energies Renouvelables 2009/28/CE relative à « la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables » fixe une réduction de 35% des émissions de Gaz à effet de serre (GES) de la production de biocarburant par rapport au gazole (depuis 2013) et de 50% à partir de 2017 (60% pour les nouvelles installations). Parallèlement, la filière Colza Diester s’engage dans une démarche de progrès pour faire évoluer les pratiques agricoles et industrielles afin de répondre aux attentes sociétales et réglementaires.

Enjeux pour notre client

  • Prouver la conformité réglementaire du biocarburant français, assurant ainsi le principal débouché de la production française de colza
  • Préparer l'amont agricole à l'objectif de 50% de réduction d'émissions de GES dès la récolte 2016 
     

Notre mission

  • Collecte, traitement et validation des données sur les pratiques agricoles
  • Calcul des bilans Gaz à Effet de Serres et énergies
  • Diagnostics agronomiques et analyses statistiques pour les agriculteurs engagés dans le Club Colza 20g (groupes d’agriculteurs « pilotes » expérimentant des pratiques culturales innovantes susceptibles de ramener les émissions GES vers  les 20g éq. CO2/MJ de biodiesel), sur plus de 8 000 ha de colza en 2014
  • Restitution annuelle à chaque coopérative engagée dans le Club Colza 20g
  • Réalisation de fiches par exploitation pour une restitution individuelle des résultats
  • Synthèse annuelle et participation aux journées annuelles de la Démarche de Progrès Diester et du Club Colza 20g
     
Documents à télécharger
icon

Télécharger l'Étude de cas la démarche du progrès COLZA DIESTER.pdf