Boralex et les agriculteurs des Deux Sèvres s’engagent aux côtés d’Agrosolutions pour préserver la biodiversité

Boralex et les agriculteurs des Deux Sèvres s’engagent aux côtés d’Agrosolutions pour préserver la biodiversité

09 avril 2018

 

Un grand projet de développement territorial

Situé dans le département des Deux Sèvres (France), sur les communes de Sauzé-Vaussais et Mairé-Levescault, le projet éolien Le Pelon s’inscrit dans une logique de développement territorial. Le site accueillera 5 éoliennes d’une puissance unitaire de 2 MW et sera mis en service en 2018. Ce projet est mené par Boralex, acteur majeur des énergies renouvelables.

Créer des interfaces avec le monde agricole et les acteurs de l’aménagement du territoire

Afin d’éviter que le développement socio-économique d’un territoire ne se fasse au détriment de ses ressources naturelles, la réglementation impose à toute entreprise entrant dans le champ d’application de l’obligation de compensation écologique, de compenser les atteintes à la biodiversité engendrées par la construction et l'exploitation de leurs infrastructures et qui n’ont pu être au préalable ni évitées et ni réduites.

Boralex a fait appel à Agrosolutions, Cabinet d’expertise conseil agricole du groupe coopératif InVivo, pour concevoir et mettre en œuvre les mesures de compensation écologique du parc éolien Le Pelon.

Agrosolutions envisage la compensation écologique comme une démarche innovante qui permet de valoriser socialement et économiquement les agriculteurs qui s’engagent dans des pratiques vertueuses en faveur de l’environnement et de la biodiversité. Elle offre en effet l’opportunité de valoriser les services environnementaux rendus par l’agriculture et d’augmenter le revenu des agriculteurs.

En créant des interfaces avec le monde agricole et les sociétés d’aménagement du territoire pour en valoriser les potentiels, Agrosolutions élabore des solutions conjuguant préservation de la biodiversité et agriculture.

Les agriculteurs, acteurs de la compensation écologique

Sur le territoire du parc éolien Le Pelon, l’objectif des mesures est de créer des milieux favorables à la production agricole et à la nidification des espèces d’oiseaux prioritaires des plaines agricoles comme l’Outarde Canepetière ou le Busard cendré.

En partenariat avec Ecosphère, bureau d'études en environnement faune et flore, Agrosolutions a co-construit les cahiers des charges des mesures de compensation et défini les niveaux de rémunérations pour les agriculteurs. A l’interface entre agriculteurs, écologues et aménageurs du territoire, le cabinet a défini un cahier des charges pertinent pour tous dans un objectif de conciliation de la production agricole et de la protection de la biodiversité.  

Agrosolutions met en place le dispositif avec les agriculteurs qui s’engagent à respecter ce cahier des charges annexé à un contrat de compensation. En échange de cet engagement contractuel, les agriculteurs obtiennent un paiement pour service environnemental qui correspond à un paiement incitatif au titre du service environnement rendu.

Parmi les mesures mises en place, la création et le maintien de prairies permanentes, conduites de manière extensive, avec des périodes de restriction de fauche et de pâturage, afin de favoriser la nidification de l’avifaune de plaine et d’augmenter leurs ressources alimentaires.  

La mise en place de mesures via un contrat de compensation écologique d’une durée de 20 ans entre Boralex, Agrosolutions et deux agriculteurs des Deux Sèvres

Le contrat de compensation vient mettre en œuvre les mesures de compensation décidées par l’arrêté d’autorisation de travaux délivré par le préfet du département. Agrosolutions, en tant qu’opérateur de compensation agit ainsi en tant que concepteur de contrats de droit privé innovants pour intégrer l’obligation réglementaire de compensation écologique à la préoccupation constante de valoriser le travail des filières agricoles.

Signés entre Agrosolutions, l’agriculteur et Boralex, ce sont des contrats librement consentis qui permettent aux agriculteurs de s’engager sur le long terme dans la préservation de la biodiversité tout en conservant leurs capacités de production. Boralex de son côté, accepte un effort financier supplémentaire sur 20 ans en finançant ces contrats et Agrosolutions, en tant qu’opérateur de compensation, s’engage sur cette même durée à accompagner leur mise en œuvre.